Avec l’inauguration le 10 mai 2019 d’une deuxième station CNG à Aye (Marche-en-Famenne) après celle de Molainfaing (Neufchâteau), voici un aperçu des opportunités qu’offre le Gaz Naturel Comprimé.

 

Le gaz naturel comprimé, c’est quoi ?
Le gaz naturel comprimé, communément appelé CNG pour « Compressed Natural Gas », est une sérieuse alternative aux carburants classiques tels que l’essence ou le diesel. Ce gaz directement issu du réseau, également utilisé pour cuisiner ou se chauffer, est mis sous pression avant d’être injecté dans des réservoirs prévus dès la conception du véhicule, en parallèle avec le réservoir à essence. Ces véhicules bi-fuel offrent donc une autonomie et un confort de conduite en tout point comparables à ceux des autres véhicules. Attention, le CNG ne doit pas être confondu avec le LPG (Liquified Petroleum Gas), un carburant actuellement plus connu, mais qui, dérivé du pétrole, ne présente pas les mêmes atouts écologiques.

Un carburant économique
Dans la majorité des cas, le prix du CNG est inférieur à celui des autres carburants. Il est en outre plus stable. Des incitants financiers encouragent également l’achat de véhicules CNG. En Wallonie, les véhicules au CNG sont souvent exonérés du malus car leurs émissions de CO2 sont inférieures à 146 g/km. Enfin, le gaz naturel est certes une énergie fossile épuisable mais il reste largement disponible. Il constitue une réelle alternative au pétrole et un atout considérable à l’heure de la diversification des énergies.

Un carburant plus vert
La pollution atmosphérique par les particules fines augmente les risques de maladies cardiovasculaires. Les véhicules au CNG ne rejettent pratiquement pas de ces particules (-95%). Les NOx, également responsables de maladies respiratoires et intervenant dans la formation de la couche d’ozone, sont quant à eux diminués de 90%. Les émissions de CO2 se voient quant à elles diminuer de 27% par rapport aux véhicules à essence et 12% par rapport au diesel. Les véhicules CNG sont également plus silencieux. Le mode d’approvisionnement des stations-services CNG est lui aussi plus écologique car il se fait par le réseau gazier et non par camions. L'achat d'un véhicule neuf équipé au CNG, représente un faible surcoût, rapidement compensé par les avantages fiscaux et le prix avantageux à la pompe (30% moins cher que le diesel) qui assurent ainsi une réduction des coûts effective et immédiate.

Un carburant sûr
Les constructeurs automobiles appliquant les normes les plus strictes lors de la fabrication des véhicules CNG, les réservoirs offrent toutes les garanties de sécurité. Le méthane a pour particularité d’être plus léger que l’air et donc de s’évaporer en cas de fuite. L’accès aux parkings souterrains n’est dès lors pas interdit à ces véhicules. De plus cette technologie existe depuis les années ’30 et a donc déjà fait ses preuves.

Quels véhicules ?
Début 2019, il y avait plus de 20 millions de véhicules roulant au gaz naturel dans le monde. En Belgique, quelque 11 000 voitures roulent déjà au CNG. Plusieurs constructeurs mettent l’accent sur cette technologie, plus prometteuse selon eux que les voitures électriques. Les pompes à CNG se multiplient dans les stations-services du pays, on en compte aujourd'hui plus de 100. Et les constructeurs adaptent plusieurs modèles de voitures particulières de leurs gammes au CNG. C’est le cas notamment des marques (par ordre alphabétique) Audi, Fiat, Opel, Seat, Skoda, Volkswagen, Ssangyong et Toyota. S’y ajoutent des petits utilitaires chez Fiat, Iveco, Opel et VW. Et des camions adaptés au CNG chez Iveco et Scania, comme en témoignait le poids-lourd vendu par le garage Huet à Marche à l’entreprise de peintures Guilmin, sa voisine sur le zoning du WEX.

Dans l’attente d’autres stations-services
Le véritable frein à l'achat de véhicule au CNG reste le manque de stations-services en Wallonie. Aujourd'hui, un nouveau cap est franchi avec l'inauguration de la deuxième station CNG en province de Luxembourg après la mise en service de celle de Neufchâteau en décembre 2018. Les choses s’accélèrent. A entendre Jérôme Maus d’Idélux : « Cette année encore, une nouvelle station développée par un privé sera mise en service à Bastogne (pompe Q8). Toujours d’initiative privée, une station de bio-CNG devrait prochainement voir le jour à Taverneux (Houffalize) à l’initiative d’un agriculture qui a choisi de créer une station de biométhanisation comme il en existe déjà une dizaine en Wallonie. D'autres implantations sont planifiées en 2020 à Arlon, Aubange et Habay, cette dernière développée elle aussi par un privé. ». A terme, comme le montre la carte ci-dessous, l'ensemble de ces projets représente un maillage intéressant et permettra à tous de rouler au CNG en toute sérénité.

 

>>> Plus d'informations sur le CNG :

- Présentation IDELUX
- DOSSIER : Tout sur le CNG  
- ETUDE CREG : La rentabilité du gaz naturel utilisé en tant que carburant (CNG ou compressed natural gas) pour voitures 
- ACTUALITE : Inauguration de la 1re station CNG en province de Luxembourg, IDELUX installe 3 stations-service au gaz naturel en province de Luxembourg, les bonnes nouvelles d'IDELUX.